Partager

L'appel vise à favoriser des initiatives de recherche permettant de mieux dialoguer entre disciplines et entre collègues spécialistes des différentes aires géographiques des Amériques.

Ces réseaux thématiques, structurés autour d’un thème abordé dans une perspective trans-Amériques et pluridisciplinaire, devront être portés par au moins deux collègues rattaché.e.s à au moins 2 établissements différents du pôle Nord-Est et spécialistes de l’Amérique du Nord et de l’Amérique Latine. L’équipe pourra comprendre des collègues affiliés à des établissements au sein et hors du pôle. La participation de jeunes chercheurs et chercheuses est encouragée.

Les activités de recherche pourront prendre des formes différentes: colloques, conférences, ateliers, séminaires, webinaires, cycles de cinéma, exposition, podcasts, JE, résidences d’auteur.e.s et d’artistes, etc.

Le financement du pôle Nord-Est sera de 2000 euros par an sur deux ans (premier versement au second semestre 2021 et second versement en 2022) pour un maximum de 4 projets financés.


Le dossier sera composé des pièces suivantes :

  1. Un argumentaire de deux pages (avec une bibliographie succincte) exposant la pertinence scientifique et le caractère novateur du projet;
  2. Le CV (deux pages maximum) des porteuses et porteurs du réseau;
  3. La liste des collègues impliqués dans le projet (cette liste pourra évoluer pendant la durée des activités du Réseau);
  4. Un programme détaillé d’activités entre septembre 2021 et juin 2023.
  5. Un budget prévisionnel de l’utilisation du financement du pôle Nord-Est.

Le dossier devra être adressé à Marie-Laure Geoffray et Hélène Quanquin, co-déléguées du pôle Nord-Est (marie-laure.geoffray@sorbonne-nouvelle.fr et helene.quanquin@univ-lille.fr), pour le lundi 12 avril 2021.
Les résultats de l’appel seront publiés au plus tard début juin après expertise.

Les porteurs et porteuses des projets sélectionnés seront amené.e.s à présenter leur Réseau Thématique lors du congrès de l’Institut des Amériques qui aura lieu du 22 au 24 septembre 2021.

Appel à candidatures
Jusqu'au 11 avril 2021
Avec le concours de l'IdA

RT Pôle Nord-Est : Le transnationalisme par ses acteurs

2021-2023

Le pôle Nord-est de l'IdA finance des Réseaux thématiques (RT) visant à favoriser des initiatives de recherche permettant de mieux dialoguer entre disciplines et entre collègues spécialistes des différentes aires géographiques des Amériques. Structurés autour d'un thème abordé dans une perspective trans-Amériques et pluridisciplinaire, ils sont portés par au moins 2 collègues rattachés à au moins 2 établissements différents du pôle et spécialistes de l'Amérique du nord et de l'Amérique latine.

Le projet ILA2 analyse l’impact du transnationalisme dans l’aire des Amériques et dans les pays de départ ou d’arrivée des mouvements transnationaux, en expertisant l’expérience individuelle des acteurs du transnationalisme. Il s’agit de porter la focale sur la dimension subjective, le regard des colons ou migrants sur eux-mêmes et sur leur expérience. ILA2 est pensé comme le prolongement de la réflexion autour des notions de Life course et de Marginal Man, abordées dans le cadre d’un projet ILA COMUE UPL (2019-2021), pour expertiser la vision personnelle et rétrospective, la dimension éminemment subjective de l’« expérience de vie » transnationale.

ILA2 se penche sur les stratégies, sur les efforts et/ou réticences pour intégrer la société d’accueil, sur les différentes émotions qui ont commencé à être abordées par l’étude des sentiments dans nos premiers travaux traitant du trans-migrant comme « homme marginal » (ILA COMUE UPL). Fondé sur des autobiographies, des mémoires, des lettres et toutes les sources relevant des égo-documents, outre les documents d’archives (archives des compagnies maritimes, archives municipales, etc.), ILA 2 cherche à mettre en exergue le vécu des individus en situation de mobilité transnationale, à étudier leurs émotions, leurs espoirs et déceptions. Le projet s’inscrit donc également, de ce point de vue, dans l’histoire des sentiments.

Le projet est porté par trois enseignants-chercheurs des disciplines diverses des sections CNU 11 et 14 et affiliés à des trois institutions différentes (Université Paris 8, Université Paris Nanterre et UBS-Université Bretagne Sud), à savoir:

  • Marie-Christine Michaud
  • Bertrand Van Ruymbeke 
  • Emmanuelle Sinardet

Contact: Emmanuelle Sinardet: esinardet@parisnanterre.fr

Université Paris Nanterre - Bâtiment Max Weber, salle des séminaires
Le 1er avril 2022
Université Bretagne Sud
Le 3 décembre 2021