Lancé en juin 2012, dans le cadre de la troisième édition des Journées des Jeunes Américanistes (JJA), le pôle Amérique Centrale est hébergé par la Faculté des Sciences Sociales de l’Université du Costa Rica, à San José, Costa Rica.

 

Découvrez la thèse en 180 secondes de Léa Bernard, coordinatrice du pôle Amérique centrale (2021-2024) Doctorante de l’EHESS (ED 286)

Sujet de thèse : « Partir en fumée. Usages et représentations de l'arbre copal dans l'agroforesterie des Q'eqchi' des basses terres (Petén, Guatemala) », sous la direction de Perig PITROU

La thèse de la coordinatrice du pôle Amérique Centrale de l’Institut des Amériques porte sur les usages et représentations de la forêt des communautés mayas q'eqchi' qui habitent les basses terres du Petén, à la suite de  récentes migrations depuis les hautes terres d'Alta Verapaz (Guatemala). Elle s’intéresse plus particulièrement aux relations entretenues à l’arbre copal (Protium copal), dont la sève est extraite artisanalement afin d'élaborer une résine qui, consumée lors de rituels thérapeutiques et agroforestiers, permet la mise en place d'échanges avec des entités de la nature, dont l'intervention semble indispensable au bon déroulement des activités agroforestières. L'étude des modalités et enjeux de ces échanges ambitionne d'éclairer comment le rapport entretenu à l'espace forestier et aux entités, humaines ou non, qui l'habitent concentre, au-delà de l’écologie, des enjeux identitaires, économiques, politiques et religieux. Les données sur lesquelles s'appuie la thèse sont produites à travers une enquête ethnographique de 12 mois discontinus au sein de communautés q'eqchi', du Petén principalement et, subsidiairement, d'Alta Verapaz, d'Izabal (Guatemala) et du Toledo (Belize). La portée centroaméricaine du pôle est consolidée par la promotion d’activités scientifiques autour des sujets d’agroforesterie, d'écologie et de territoire.

Coordinatrice actuelle
Référente IdA en France
Référente scientifique locale
Et avant...

Les anciennes coordinatrices du pôle Amérique Centrale:

Laura HENRY (2017-2020) Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

« La patrimonialisation du cacao au Costa Rica et en République Dominicaine. Qualification territoriale, développement durable et dynamiques sociales » sous la direction de Sébastien Velut.

 

 

Sofia GUEVARA (2014-2017) - Universités de Paris Est et de Paris Nanterre
« De l'instabilité de la notion du risque en milieu urbain. Habitants et gestionnaires face aux inondations à Barrio Luján et la Carpio (San José, Costa Rica) », sous la direction de Jean-Pierre Levy.

 

 Catherine LACAZE (2011-2014) - Université Toulouse Jean-Jaurès 
« Le processus d'héroisation de Francisco Morazán en Amérique Centrale (1842-1942) » sous la direction de Michel Bertrand. 

2 résultat(s)