Partager
Aïcha Bachir Bacha Archéologue à l'EHESS, directrice du programme archéologique Animas Altas, Ica, Pérou.
Aire géographique
Pays
Ingénieur.e de recherche
Ingénieur de recherche
Ingénieure de recherche
CNRS
Archéologie, Histoire ancienne et médiévale

Archéologie et histoire des Andes précoloniales : approche sociopolitique, religieuse et économique des populations de la Côte Sud du Pérou ; Territorialité, architecture ; Systèmes de communication non verbaux (iconographie, offrandes, formes et techniques de l’architecture) ; Genre; Paléoclimats et modalités d’adaptation aux milieux arides.

Depuis mon affectation à l’EHESS au Centre de recherche sur l’Amérique préhispanique (2001-2017) puis au laboratoire Mondes Américains (depuis 2018) comme ingénieure de recherche (IR2 et en 2014, IR1), mes fonctions s’orientent vers la recherche, l’enseignement et l’encadrement des étudiants. Je suis également chargée des coopérations académiques avec le Pérou, dans le cadre des accords et des échanges développés par mon laboratoire et les relations internationales de l’EHESS avec les universités péruviennes. Dès 2014 à ces activités, s’est ajoutée l’expertise scientifique dans le domaine de l’archéologie andine pour des institutions académiques, étatiques et grand public (universités, musées, douanes, ambassades et médias : télévision, radio et presse).

En tant qu’archéologue, il s’agit pour moi de comprendre les développements culturels des sociétés anciennes du Pérou et de penser leur complexité dans une perspective andine. Dans ce cadre, il apparaît essentiel de prendre en compte les manières de construire et de concevoir l'espace et le temps, les relations humains-non-humains, l'invention des systèmes d'enregistrement et de communication de ces sociétés. La diffusion des connaissances tant auprès des étudiants, des spécialistes que du grand public s’appuie sur un dialogue transdisciplinaire et transnational. Mes recherches aspirent également à valoriser les connaissances et les outils méthodologiques des épistémologies locales longtemps minimiser.