Vous êtes ici

Colloque IdA-EULAC-AFD 2020 - Femmes en mouvement en Amérique latine, dans la Caraïbe et en Europe

-A A +A

Colloque international IdA UE-LAC et AFD 2020

Femmes en mouvement en Amérique latine, dans la Caraïbe et en Europe

Paris, 14 et 15 octobre 2020

dans le cadre de la Semaine Amérique latine et Caraïbes

 

Coordinatrice scientifique : Lissell Quiroz (Université de Rouen Normandie)

Historiquement, les femmes ont toujours été des moteurs de la politique et l’économie des sociétés dans les Amériques latines et des Caraïbes. Loin d’être des êtres dociles et soumis, elles ont pu développer leur capacité d’agir voire pour certaines un empowerment certain. Ce colloque se propose d’analyser comment s’est effectué ce processus dans une perspective comparative avec l’Europe à travers trois volets. Le premier envisage les différentes formes d’organisation au féminin en présentant des parcours divers tant dans l’espace géographique que social des participant·es (le monde politique, de l’économie, de l’entreprise, des associations).

En deuxième lieu, le colloque s’attachera à étudier un aspect central des mobilisations féministes de ces dernières décennies, à savoir la violence contre les femmes en envisageant les actions des femmes et des pouvoirs publics pour lutter contre ce fléau. En effet, le sous-continent américain s’est trouvé immergé dans une période de violence exacerbée dans la seconde moitié du XXe siècle dans le cadre de conflits armés, de dictatures et de régimes autoritaires. Les femmes, présentes dans les mouvements sociaux et en première ligne dans la défense de leurs territoires et de leurs communautés, ont été les cibles privilégiées de cette violence machiste et patriarcale. Dans ce contexte, la mobilisation des organisations féministes ont permis de mettre à l’ordre du jour la lutte contre la violence faite aux femmes. Ce mouvement a porté ses fruits et les législations latino-américaines contemplent désormais les concepts de féminicide et de violence de genre.

Le troisième volet du colloque s’intéressera à la ville comme espace vécu par les femmes qui, loin d’être confinées à l’espace domestique, sortent et y circulent quotidiennement. Or les espaces urbains, imaginés et construits par des hommes, ne tiennent pas compte des besoins spécifiques des femmes et participent de ce fait à perpétuer la domination masculine. La troisième table ronde présentera des propositions et des actions urbanistiques novatrices qui rompent avec l’androcentrisme des villes tant en Europe que dans les Amériques latines et les Caraïbes.

 

Initialement prévu les 27 et 28 mai 2020, le colloque a été reporté au 14 et 15 octobre 2020 en raison de la situation sanitaire mondiale.

Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 17/04/2020 - 15:13