Vous êtes ici

Webinaire : "Violences contre les femmes : du constat à l'action"

-A A +A
27/11/2020

Le troisième et dernier volet du webinaire "Femmes en mouvement en Amérique latine, dans la Caraïbe et en Europe" aura lieu le vendredi 27 novembre, de 16h à 18h (heure de Paris).

Ainsi, il marquera la clôture d'un rendez-vous annuel de l'Institut des Amériques et de ses partenaires à l'occasion de cet événement, le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, l'Agence Française de Développement et la Fondation Europe-Amérique latine.

 

Webinaire 3

Violences contre les femmes : du constat à l'action

27 novembre, 16h-18h (UTC/GMT+1)

Responsable scientifique : Anne-Claire Sanz-Gavillon (Université de Rouen Normandie)
 

              
 

 

Objectif

Analyser les violences spécifiques que subissent les femmes et tout particulièrement les féminicides. Comment définir le terme et quelles actions ont été mises en place mettre fin à la violence de genre ?
 

Présentation

Lors de la 3ème conférence mondiale sur les femmes de l’ONU à Nairobi en 1985, les instances internationales ont commencé à mettre en œuvre une politique commune de lutte contre les violences faites aux femmes. Depuis lors, les organismes internationaux et de nombreux États, au niveau local, ont élaboré des plans d’action pour éradiquer ces formes de violences spécifiques contre les femmes. Le terme féminicide, utilisé en Amérique latine dès les années 70, puis popularisé au début des années 1990 dans l’ouvrage de Jill Radford et Diana Russell, Feminicide, The Politics of Woman Killing, a ainsi mis l’accent sur la spécificité des meurtres contre les femmes au seul motif que les victimes sont des femmes. Le caractère genrée de ces crimes a permis l’inscription du terme féminicide au code pénal d’un certain nombre de pays latino-américain depuis 2007, mais malgré le travail acharné mené par les associations féministes et les revendications des mouvements féministes, les chiffres constituent un constat accablant qui donne la mesure de ce phénomène.

En 2017 le mouvement planétaire #MeToo a encouragé la prise de parole des femmes pour dénoncer l’ampleur des violences sexuelles, inaugurant une quatrième vague féministe qui continue à se déployer autour d’une internationalisation des luttes contre toutes les formes de violences. A l’heure actuelle cette mise en mouvement des femmes prend des formes diverses – institutionnelles et politiques sous l’égide des instances internationales et des États, militantes sous la tutelle des associations féministes, individuelles ou collectives via la création artistique et les réseaux sociaux. Au Chili, la performance du groupe Las Tesis « un violeur sur ton chemin » est devenue virale, dévoilant ainsi la centralité des luttes des femmes dans des contextes politiques, sociaux et culturel multiples. Si les campagnes de sensibilisation mettent toujours l’accent sur la protection des femmes en tant que victimes, on observe ces dernières années un regain de l’activisme par les femmes elles-mêmes, autant d’initiatives que ce webinaire permettra de croiser afin d’évaluer les capacités et stratégies d’action des femmes, individuelles et/ou collectives.

 

Coordinatrice scientifique et discutante

Anne-Claire Sanz-Gavillon, Maîtresse de conférence en études hispaniques, Université de Rouen Normandie
 

Intervenantes

Monica Benicio, Militante des droits humains et activiste pour la cause LGBTI+ (Brésil)

Priscila Gonzáles Badilla, Membre de la coordination du Réseau chilien contre les violences faites aux femmes et administratrice publique à l’Université du Chili

Frédérique Martz, Directrice générale et co-fondatrice de Women Safe

Patricia Mohammed, Professeure émérite en études de genre à University of West Indies (UWI), Trinidad et Tobago
 

 

Programme

Lien d'inscription

 

Pour en savoir plus

 

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 25/11/2020 - 10:40