Vous êtes ici

Tourisme et Covid dans les Caraïbes. Etat des lieux et perspectives

-A A +A

La crise de la Covid-19 a eu un impact considérable sur le secteur touristique, dans un contexte mondial de restriction des mobilités touristiques et de fermeture des frontières. Les pays de la Caraïbe, dont l’économie repose en grande partie sur le secteur touristique, ont ainsi été durablement touchés par la pandémie. La crise sanitaire a révélé la dépendance des économies insulaires et leur vulnérabilité face à un  secteur touristique extraverti. Certains pays manquent de devises et le tourisme, principal secteur d’emploi de plusieurs économies, implique également de nouveaux enjeux sociaux. Toutefois, la diversité des contextes nationaux invite aussi à penser les conséquences de la crise sanitaire en tenant compte des spécificités de chaque pays. La première table ronde de ce webinaire (vendredi 28 mai 2021), intitulé « L’économie touristique du bassin caribéen face à la Covid-19 : un état des lieux » propose ainsi de réfléchir aux conséquences de la crise sanitaire et touristique sur les différents pays et sociétés caribéennes.

Ces dernières, ont, dès les débuts de la crise, adaptées leurs politiques touristiques afin d’assurer l’arrivée de certaines mobilités touristiques. A Cuba par exemple, le gouvernement a fait le choix de laisser ouverts aux mobilités internationales certaines îles, les cayos, déjà réservés à des formes de tourisme balnéaire international. Dans les Antilles françaises, la politique de confinement a un temps été différenciée  de celle de la France métropolitaine, relançant des mobilités touristiques qui ont alors pu être porteuses d’un renouveau du virus. Les différentes modalités de mise en quarantaine révèlent alors la dépendance de ces pays aux mobilités touristiques internationales mais soulignent aussi la pluralité des contextes socio-politiques et économiques du bassin caribéen, dont les stratégies de gouvernance et de gestion de la pandémie et des flux touristiques ont été différentes. La deuxième table ronde (jeudi 03 juin 2021), intitulée, « Gérer la crise et le tourisme en temps de crise : quelle(s) politique(s) dans la Caraïbe ? » sera ainsi l’occasion d’aborder la question des politiques touristiques et de la gouvernance de la crise dans différents pays du bassin.

Au-delà de l’immédiateté de la crise, la pandémie invite à repenser les modèles de développement économique extravertis et dépendants du tourisme sur lesquels reposent de nombreux pays caribéens. Ainsi, les conséquences de la crise sanitaire invitent à réfléchir à la durabilité de modèles socio-économiques qui reposent en grande partie sur le tourisme international. A l’échelle mondiale, la baisse des émissions de gaz à effet de serre et la limitation des déplacements ont invité à repenser les mobilités et les manières de faire du tourisme. Le tourisme domestique a ainsi été encouragé dans de nombreux pays, amenant à repenser les mobilités liées aux loisirs à une échelle plus locale. La pandémie va-t-elle alors accélérer la diversification des économies caribéennes ? Et le tourisme sera-t-il être réorienté vers des pratiques plus durables et soutenables ? C’est à ces questions que se propose de répondre la troisième table ronde de ce webinaire (jeudi 10 juin 2021), intitulée « Crise, tourisme et développement durable : quelles perspectives ? », en réfléchissant aux perspectives ouvertes par la pandémie du développement de nouveaux modèles sociaux-économiques.

Le webinaire organisé par le Pôle Caraïbe de l’Institut des Amériques (IDA) et la FUNGLODE vise alors à réfléchir à ces questionnements en faisant intervenir des acteurs variés travaillant sur l’ensemble de la région caribéenne, appartenant tant au milieu académique qu’à celui de la décision politique et institutionnelle. Il se déroulera en ligne, sur trois séances de deux heures chacune, dans lesquels les intervenant.es disposeront de 25 minutes de temps de parole. Un temps d’échange et de questions de vingt minutes sera réservé à la fin pour dialoguer avec le public. L’événement sera inscrit dans le programme de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes organisée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français et bénéficiera ainsi d’un large de réseau de diffusion. Il se déroulera le vendredi 28 mai, le jeudi 03 juin et le jeudi 10 juin 2021. Les intervenant.es pourront s’exprimer dans la langue de leur choix.

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 21/04/2021 - 17:18