Vous êtes ici

Quand l’art interroge l’imaginaire national

-A A +A

Séminaire "Les Arts dans les Amériques et les Caraïbes"

Quand l’art interroge l’imaginaire national

Le séminaire fait intervenir divers professionnels issus du monde de l’art dans les Amériques, les Caraïbes et en France, à savoir : enseignants-chercheurs, artistes, commissaires d’expositions et critiques d’art. Partant d’œuvres, d’artistes ou collectifs d’artistes, leur intervention articule l’art avec les thèmes suivants : le genre, la mémoire et l’imaginaire national, l’action politique, et les influences et sources dans la création artistique en Amérique Latine.

Il se compose de 4 séances qui s’échelonneront entre septembre et janvier 2022 entre l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et l’Université de Caen.  Ils sont organisés par le département d’Espagnol (UBO) et les laboratoires HCTI (UBO) et ERLIS (UniCaen).

Séance 1. Femmes artistes et exploration du corps féminin

30 septembre 2021, 16:00-18:00, C219 Faculté de Lettres, UBO

Cette session, ancrée dans l’actualité des débats abordera la place de la femme dans l’art.  Il s’agit plus exactement de propositions qui présenteront le travail de femmes-artistes d’Amérique Latine et réfléchiront autour de ce statut.  L’exploration et les représentations des corps par ces dernières seront discutées à partir de deux points de vue : celui de l’historienne de l’art Luz Adriana Hoyos et celui de la femme-artiste Mônica Lóss.

  • Luz Adriana Hoyos, professeure d’Histoire, Pontificia Universidad Javeriana-Cali (Colombie) et commissaire d’exposition, Mujer- mito / Mujer-sombra: Acercamientos a un arte que contamina. (Espagnol traduction simultanée en Français)
  • Mônica Lóss, Artiste-designer brésilienne vivant aux USA, Le textile comme lieu de localisation des pertes. (Espagnol traduction simultanée en Français)

 

Séance 2. Quand l'art interroge l'imaginaire national

14 octobre 2021, 16:00-18:00, C219 Faculté de Lettres, UBO

L’art sera abordé comme une activité dérangeante qui vient bousculer les imaginaires socio-politico historiques de deux pays en proie à la violence et à l’instabilité : la Colombie et Cuba. Les deux intervenantes présenteront des œuvres d’artistes colombiens et les performances de collectifs cubains pour expliquer leur processus artistique et leur stratégie politique.

  • Virginie de la Cruz Lichet, MCF en civilisation des mondes hispaniques, Université de Lorraine, commissaire d’exposition. Titre de la communication : Représentations et imaginaires de la violence en Colombie.
  • Mildred Durán, Docteure en histoire de l’art contemporain, Paris I, critique d’art et commissaire d’exposition. Titre de la communication : Repenser les limites : les expériences pédagogiques expérimentales à Cuba (1980-2000). L'art action à la conquête des nouveaux terrains.

 

Lettres d'information

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

Plus d'informations ?
CAPTCHA
Cette question est utile pour vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (protection anti spam)
Image CAPTCHA
Plus d'informations ?
Informations
Soutenez l'IdA
Dernière mise à jour le 08/10/2021 - 19:17