You are here

Retour sur le webinaire «Indigenous Women and Artists: Art as Resistance»

-A A +A
11/05/2021

Indigenous Women and Artists: Art as Resistance

Le vendredi 23 avril 2021, ce panel a réuni trois interventions autour de la place des femmes artistes autochtones, leurs rôles dans leur communauté et les enjeux auxquels elles font face.

C’était le deuxième événement en ligne du Pôle Californie depuis la prise de fonction de Eugénie Clément. Il a été organisé avec le soutien de Latin American Institute et de l’Institut des Amériques. L’événement fut sponsorisé par l’American Indian Studies Center et le département d’anthropologie de UCLA, ainsi que par l’EHESS.

Ce panel a discuté des liens entre art et activisme aujourd'hui pour de jeunes femmes autochtones, en mettant l"accent sur l'importance de la narration par et d'un point de vue autochtone.

Alors qu'une nouvelle génération de femmes et personnes LGBTQI+ mettent leur art au service de leurs communautés, comment ces artistes perçoivent-elles la société américaine et leur propre place en son sein? Comment se saisissent-elles des questions environnementales (gestion de l'eau, problème des déchets nucléaires, extractivisme minier)? Quel a été leur rôle pendant l'épidémie de Covid-19, à l'impact dévastateur pour les nations amérindiennes? Tels ont été les thèmes abordés lors de cette rencontre.


Aurélie Journée-Duez, docteure en anthropologie sociale à l’EHESS nous a présenté un résumé de sa thèse de doctorat, soutenue en octobre 2020 et intitulée: «Artistes, femmes, queer et autochtones face à leur(s) image(s). Pour une histoire intersectionnelle et décoloniale des arts contemporains autochtones aux États-Unis et au Canada, 1969-2019». Lors de son intervention, elle a particulièrement mis en avant le rôle de l’ethnographie digitale dans sa recherche. Elle a donné un cadre théorique à ce webinaire, avec un rappel historique des rapports à l’image dans les relations entre occidentaux et Nations autochtones.

Son intervention fut suivie par une discussion entre la créatrice de ce webinaire, Eugénie Clément et l’artiste Yakama et Comanche Carmen Selam. Carmen est une artiste multidisciplinaire utilisant la peinture, l’argile où des matériaux et techniques plus traditionnellement associés à l’art autochtone, tel le tissage ou l’ouvrage de perles (avec la création de bijoux). Durant cet entretien, Carmen a présenté différentes œuvres, sorte d’échantillons de ses travaux, reflétant le quotidien de la vie au sein d’une nation autochtone: les difficultés économiques et matérielles, les logements vétustes, l’insécurité alimentaire.Elle a également détaillé son rôle dans un groupe d’entraide mis en place dans sa Nation durant le Covid, tout comme Deidra Peaches, réalisatrice et productrice de films et vidéoclips, la troisième intervenante.

Deidra a fait part de son expérience de femme artiste Diné (Nation Navajo), et de la nécessité des peuples autochtones de raconter leurs histoires, avec leurs mots. Pour Deidra, ses documentaires donnent à voir sa communauté de façon digne, en mettant en avant leurs demandes économiques et sociales, les tensions politiques et les catastrophes écologiques que subissent les Nation du Sud-ouest des États-Unis. Suite à sa présentation, nous avons projeté deux de ses documentaires: «Dooda Leetso, the legacy of uranium» (2015), sur l’héritage des mines d’uranium et la contamination des sols en résultant, puis «Diné Confront McCain venue in Window Rock» (2015). Le webinaire s’est fini par un échange avec le public.


 

Boletines

Sélectionnez la(les) lettre(s) en cochant les cases correspondantes

More information?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
More information?
Informations
Apoya al IdA
Dernière mise à jour le 14/06/2021 - 09:47