Partager

Intervention de Laurence Charlier Zeineddine – Univ. Toulouse 2, lisst

À hauteur de pierre. Biographies, mobilités et relations minérales dans les Andes boliviennes

L’intervention portera sur les relations que les populations aymaras du Norte Potosí en Bolivie nouent avec les pierres : des rochers dans le paysage, des pierres brutes « rencontrées » par les habitants dans le lit des rivières ou sur les sommets des montagnes. Contrairement aux pierres appareillées des édifices incaïques et pré-incaïques qui constituent des supports historiques très secondaires, les rochers, les pierres et les montagnes constituent des ancrages déterminants de la mémoire sociale. Mais les pierres sont plus que de simples supports mémoriels. Elles sont considérées comme des êtres lithiques – dotés chacun de mobilité, de capacités d’agir, de caractéristiques particulières ainsi que d’une vie propre (une biographie, une subjectivité et une vie sociale) – avec lesquels les habitants nouent des relations elles-aussi spécifiques. À partir de données ethnographiques andines, l’exposé proposera un regard sur les pierres visant à dépasser l’opposition humans/earth beings – très utilisée dans les Andes – et à inquiéter l’apparente uniformité des êtres lithiques à travers l’exploration de trois thématiques : les biographies, les mobilités et les relations minérales. Ce faisant, il s’attachera à montrer que cette société lithique-là est traversée par des différences sociales, des conflits, des rapports de subordination ou de coopération lesquels ne sont pas toujours liés à des enjeux territoriaux.

Séminaire
20 mai 2022
10h -12h
Maison Suger

16-18 rue Suger, Paris 6e

Organisateurs
Université Paris Nanterre